Louison et les malades de la peste

Court roman illustré, Louison est les malades de la peste n’en est pas moins intéressant. Nous suivons le quotidien de Mathilde, une riche veuve qui, en 1664, aide déjà depuis une dizaine d’années les chanoinesses de l’hôpital Notre-Dame de Lessines. Leurs journées se résument aux prières et soins apportés aux malades et pauvres blessés de la rue. Autant dire que leurs journées sont bien remplies…
Alors que par un soir d’hiver, une jeune fille est amenée à l’hôtel-Dieu à moitié morte de froid, Mathilde ressent pour elle une affection qu’elle ne comprend pas. La jeune fille, Louison, se rétablit rapidement et montre vite un grand intérêt dans les soins donnés aux malades. Qui était-elle avant d’arriver en ces lieux ? Bientôt, elle portera le voile afin de soutenir les chanoinesses dans leur travail séculaire, l’hôpital Notre-Dame à la Rose ayant été fondé en 1242.
La peste surgit à nouveau en 1665 dans la petite ville de Lessines. Un désaccord survient alors entre Louison et ses supérieures qui ne souhaitent pas accueillir les pestiférés. Louison rend son habit de religieuse avant d’aller rejoindre les médecins des villages pour leur donner un coup de main. Il faut dire qu’avec son fort caractère, ses connaissances des plantes médicinales et sa soif d’apprendre les sciences, son avenir semble tout tracé, si ce n’est qu’à l’époque, seuls les hommes pouvaient prétendre au titre de médecin.

L’histoire, sous forme de journal intime, se lit rapidement. Les illustrations d’Annick Piron ajoutent de la vie aux personnages malgré le contexte de peste et de mort. On en apprend d’ailleurs plus sur la peste, sur la douce avancée de la médecine qui n’en est qu’aux balbutiements, sur les croyances religieuses de l’époque fortement ancrées dans la société, et sur l’hôpital Notre-Dame à la Rose. Ce lieu a accueilli durant près de huit siècles les démunis et malades des environs. Il a laissé une grande empreinte dans l’histoire de ma région et, depuis sa fermeture en 1980, continue de vivre, cette fois-ci sous forme d’un musée qu’il me tarde d’aller revisiter !

Challenge des Douze Thèmes – Septembre : un livre qui met en avant sa région

Challenge des Auteurs belges

Autour du monde, elles écrivent – Un automne en Europe continentale et en Amérique du Sud : autrice d’Europe

 

Louison et les malades de la peste
Marianne Vanhecke
MeMograMes 2018 – 87 pages
Première publication en Belgique en 2008
Illustré par Annick Piron
ISBN : 9782930418353

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.